Graisses & crayons de papier

Mars 2016

Crayons de papier sur Canson : HB, 2B et 7B

Regard félin au crayon de papier

Illustration aux crayons de papier inspirée d’un livre d’apprentissage : « Le dessin au crayon en 37 illustrations ». Ouvrage offert par des amies d’enfance qui connaissent ma passion pour le dessin.

Jeunes apprentis

Selon moi, tous les apprentis artistes commencent par le crayon de papier. D’aussi loin que je me souvienne, tous les enfants qui souhaitaient apprendre à dessiner, en possédaient plusieurs. D’ailleurs, je me rappelle également que nos listes scolaires demandaient des crayons de papier avec des graisses différentes.

Comme j’en ai appris la maîtrise plus tard, je me suis longtemps demandé quelles étaient les différences entre le HB, le 2B, le H, etc.

Grâce à ce beau cadeau, j’ai pu comprendre et apprendre à maîtrise les crayons de papier.

Étape par étape

Il existe beaucoup d’ouvrages sur l’apprentissage du dessin au crayon. En ce qui concerne le mien, il traite de la composition et de plusieurs sujets d’illustrations répartis en thème : les fleurs, les paysages, les portraits et les animaux.

Ainsi, il regroupe 37 illustrations à reproduire, étape par étape, au crayon de papier. La conception par phases permet de mieux assimiler l’utilisation des différentes mines, notamment de quelle façon et sur quelles zones les utiliser.

Les graisses de mine

En ce qui concerne les mines du type H (de H à 9H), elles sont sèches et précises mais possèdent des teintes plus claires. Tandis que les mines du type B (de B à 9B) sont grasses et tendres. Elles sont ainsi plus sombres et donnent donc plus de profondeur au dessin. Néanmoins, elles sont moins précises. La mine HB, très répandue, est un peu plus tendre que la F, qui est entre les deux types de graisse. Ces mines s’utilisent souvent pour faire les premiers tracés, c’est-à-dire l’esquisse d’un dessin.

C’est d’ailleurs le cas pour mon chat : l’ébauche a été élaborée au crayon de papier HB. Les ombres ont été travaillées avec les crayons 2B et 7B et ont été estompées au besoin. La mine HB a aussi été utilisée afin d’apporter de la précision ainsi que de minutieux détails à certaines zones. Concernant les parties plus claires, quelques coups de gomme ont permis d’apporter de la lumière. En effet, pour une illustration au crayon, la gomme permet également de dessiner en plus de corriger.

NB : la gomme dite « mie de pain » , plus professionnelle que la gomme classique, est un outil très pratique et plus adapté à l’illustration au crayon de papier.

Faire ses premiers pas dans l’art avec des crayons de papier est un bon moyen d’apprendre la composition et le travail de conception par étapes. De plus, il est plus aisé de corriger ou de (re)dessiner certaines zones grâce à la gomme.

Plume de Boubou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *