La légende du bout du monde,
projection de notre réalité

21 avril 2020

Pointes tubulaires, encre de chine, crayons de couleurs, pastels secs, peinture

Moana - Vaiana

La date du 17 mars 2020 est à présent dans l’Histoire française. En effet, la pandémie de COVID-19 obligea le pays à rentrer en confinement. Tout le monde dû rester chez lui, prendre des mesures de sécurité et ne sortir qu’en cas de nécessité. En ces temps incertains, l’envie d’ailleurs se fait ressentir plus que jamais. Alors que j’aurais dû partir à l’autre bout du monde, c’est à travers quelques coups de crayon que j’ai pu voyager.
J’ai une pensée pour nos héros, en première ligne, pour qui notre confinement est vital.
Ainsi que pour notre Nature qui a vécu une renaissance.

Moana – Vaiana,
la légende du bout du monde

« Moana – Vaiana, la légende du bout du monde », est un film d’animation des studios Disney qui s’inspire de la mythologie polynésienne. Il raconte l’histoire de Moana -Vaiana, élue intrépide de l’Océan et fille unique du chef du village Montonui.
Alors que l’île natale de Moana – Vaiana se meurt, l’héroïne doit partir à la recherche du demi-dieu polymorphe Maui. Une fois retrouvé, elle doit l’obliger à restituer le coeur de la déesse Te Fiti. Coeur qu’il avait volé et perdu depuis un millénaire et dont le vol causa la malédiction sur les îles.
Pour sauver son peuple, Moana – Vaiana brave les interdictions en prenant le large sur une pirogue de ses ancêtres.

Moana signifie « océan, mer profonde » en maori tandis que Vaiana veut dire « eau de roche » en Tahitien.

Dans le film

Moana – Vaiana est l’une des rares princesses Disney à ne pas avoir de prince à la fin du film. Un sujet qui concerne davantage l’humanité est à l’honneur : l’harmonie entre l’Homme et la Nature.

En effet, si la malédiction frappe la Terre c’est parce que la Création fut volée et détournée de son origine. Dans le but d’être offerte aux hommes.

Par ailleurs, la quête de soi est également un des thèmes principaux du film. D’un côté, Moana – Vaiana répond à l’appel de l’Océan ainsi qu’à celui de ses origines d’exploratrice. D’autre part, Maui, quant à lui, recherche la reconnaissance et la gloire auprès des humains.

Ainsi, tandis que le mi-homme mi-dieu a volé le coeur créateur, ce sera, par conséquent, à Moana – Vaiana, une humaine, de permettre le rétablissement de l’ordre naturel.

Cette histoire n’est pas sans rappeler notre ère contemporaine. En raison de sa recherche constante de confort ultime, l’Homme use et abuse des ressources de la Terre. Mais cette quête conduit à une surconsommation excessive où la mesure n’est pas de mise, le gâchis un quotidien et l’ignorance des conséquences, une réalité. D’ailleurs, à l’image du film, afin que la Terre perdure à nouveau, il faut que l’Homme redonne sa place légitime à la Vie.

Dans la vie

Alors que plusieurs alarmes furent tirées pour indiquer l’état critique de notre Planète, la situation du confinement renversa, pour un temps, le cours des choses. Ainsi, chacun dû s’accommoder à un autre style de vie. D’abord, il fallut revoir ses priorités et ses besoins. Ensuite, les listes de courses se sont restreints au nécessaire, voire à ce qui était encore disponible. Enfin, les déplacements furent extrêmement réduits.

En conséquence, la Planète eut une pause historique dans ses activités humaines : moins de consommation, de transports, d’émission de CO2, etc. Dans ces conditions, et tandis qu’elle était constamment terrassée et torturée par l’espèce humaine, la Nature regagna du terrain. En effet, plusieurs événements ont montré qu’Elle reprenait ses droits : diminution de la pollution de l’air, résorption du trou de la couche d’ozone, retour des animaux, etc.

En définitive, cet événement, tragique à bien des égards, nous aura, au moins, réappris à vivre avec la Nature. De plus, celle-ci nous montre sa force et sa capacité à se restaurer en peu de temps.

Ainsi, il est possible que l’Homme et la Nature vivent en harmonie si notre espèce réapprend à vivre en freinant, un peu, ses activités et sa consommation.

Moana – Vaiana est devenu l’un de mes films Disney préférés. D’une part pour son personnage principal, d’autre part pour les questions fondamentales qu’il soulève et enfin, pour ses paysages magnifiques. Je ne résiste donc pas à l’envie de vous mettre la musique principale du film ainsi que sa bande-annonce en conclusion :).

Plume de Boubou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *