Le droit d’être heureux

Nouvelle vie

Nous naissons dans un monde qui nous fait croire que l’apparence prime sur l’individu. Quand bien même nous pourrions être la meilleure des personnes, il faut que notre enveloppe de chair corresponde à de multiples critères exigés. Ainsi, j’ai longtemps pensé que, ne répondant pas à ces codes, je n’aurais pas le droit d’être aimée ou heureuse. Même si je fournissais tous les efforts possibles pour être quelqu’un de bien.

Alors, à cause de ces conditions érigées par la société, et comme tant d’autres, je me suis réfugiée dans des plaisirs futiles afin d’atteindre un semblant de bonheur.

En ce qui me concerne, j’ai toujours été très gourmande et peu difficile en matière de nourriture. Mais à une époque, je suis tombée dans l’excès. Ainsi, j’ai dépassé la barre des 115kg et je tentais de convaincre et de ME convaincre que j’étais très heureuse comme cela.

En réalité, je méprisais qui j’étais au fond de moi, je détestais l’image que je renvoyais et je haïssais, par-dessus tout, le jugement que les autres portaient sur moi. Mais je ne voulais pas pour autant répondre aux codes sociétaux pour faire plaisir aux autres. Je voulais qu’on m’accepte.

Et puis un jour, j’ai rencontré quelqu’un qui m’a montré que les valeurs dans le coeur allaient bien au-delà de l’enveloppe corporelle.

Il m’a prouvé qu’à ses yeux, j’étais belle mais aussi quelqu’un de bien. Il m’a expliqué qu’on n’a pas besoin d’obéir à des codes pour être quelqu’un de beau et de bien. Surtout, il m’a montré qu’on a tous le DROIT AU BONHEUR.

Depuis, ma vie a changé, comme une renaissance.

Depuis, je prends soin de moi. Tant physiquement que psychologiquement. J’apprends chaque jour à me (re)connaître et à me respecter.

Certes, j’ai perdu du poids, sans pour autant atteindre le « poids idéal sociétal » ; que je ne souhaite pas atteindre. J’ai toujours des défauts et je ne répondrais jamais aux critères de beauté. Mais aujourd’hui, je m’en fiche car j’ai appris à faire la paix avec moi-même et à prendre soin de moi. Je me sens bien.

Aujourd’hui , je souhaite partager mon parcours et mon expérience. Je souhaite montrer, qu’avec patience et persévérance, il est possible de s’aimer et surtout de SE RESPECTER.

Vous avez le droit d’être qui vous voulez, de faire le poids que vous souhaitez et de vous habiller comme vous l’entendez. Tant que vous respectez votre corps et votre esprit.

Mais plus que tout, vous avez le droit au bonheur et le droit d’être aimé autant que vous aimez.

Le déclic

Body-Positive
Le 25 octobre 2014 marque le début du changement de mon regard sur moi-même. Ce jour-là, je rencontre l’honnêteté, la patience et la bienveillance. Toutes…
Lire plus